mercredi 19 décembre 2012

Du Sang pour un Chant.../ Some fighting for some singing...

Tout commence dans un petit village paisible des Asturies, du moins paisible si l'on fait abstraction des chants d'ivrogne qui retentissent depuis l'église située sur la place centrale.
It all begins in a small and peaceful village of Asturias, peaceful if we don't mind the drunken songs that come from the church on the central square.



En effet, le célèbre chanteur de cabaret Juanito Domingo a trouvé refuge dans cette bourgade. La nouvelle a cependant vite fait le tour et déjà quatre forces convergent vers le hameau dans le but de mettre la main sur lui.
Indeed, the famous cabaret singer Domingo Juanito took refuge in this town. The news quickly made the rounds and already four forces converge on the hamlet in order to get their hands on him.

- la Guardia Civil





- la Legion


- Une brigade internationale / International Brigade



- le CNT



Rapidement, le véhicule blindé de la BI prend position sur la place et ouvre le feu sur un groupe du CNT retranché derrière les murets du cimetière.
Quickly, the armored vehicle of the IB takes position on the place and opens fire on a group of CNT entrenched behind the walls of the cemetery.



Dans une des rues parallèles, la Legion tire sur la Guardia qui trouve rapidement refuge dans une maison ayant vue sur la place. Leur véhicule blindé déboule aussitôt pour délivrer une riposte sévère qui oblige la Legion a un repli en périphérie du village.
In one of the parallel streets, the Legion shoot on the Guardia that quickly finds refuge in a house with a view of the place. Their armored vehicle immediately tumbles to deliver severe retaliation which requires the Legion to fall back to the outskirts of the village.





 Les échanges de coup de feu commencent à s'intensifier entre le CNT et le véhicule de la BI. La Brigade, après un détour en direction de la Legion, fonce vers le centre du village avec l'espoir de s'emparer du chanteur.
The shooting begin to intensify between the CNT and the vehicle of IB. Brigade, after a detour towards the Legion, heads toward the center of the village with the hope of seizing the singer.



La Guardia Civil déboule à toute allure sur la place mais parvient à s'arrêter sans trop de dommage à quelques centimètres du mur d'une maison. Les deux véhicules présents se font maintenant face au centre du village et les tirs se font très meurtriers et destructeurs. La Guardia sort en trombe du véhicule et arrose de tout bois mais seul leur héros parvient à tirer son épingle du jeu face aux vétérans de la BI et rentre dans l'église.
The Guardia Civil tumbles at full speed on the place but manages to stop without too much damage a few centimeters from the wall of a house. Both vehicles are now facing in the center of the village and shooting are now very deadly and destructive. The Guardia storms out of the vehicle and fire heavely but only their hero manages to survive against the veterans of the IB and to enter the church.


Pendant ce temps, le CNT prend position et se porte enfin vers l'avant.
Meanwhile, the CNT takes position and finally goes forward.






La Legion envoie a vive allure un détachement de Marocains prendre d'assaut la place et nettoyer tout ce qu'elle rencontre en chemin. Un tercio se positionne en soutien et l'autre tente se remet en formation pour poursuivre la bataille.
The Legion has sent a detachment of Moroccans to storm quickly the place and clean everything it encounters along the way. One Tercio is positioned in support and the other returns to shape in order to continue the battle.




Sur la place, le survivant de la Guardia se précipite pour faire monter à bord le chanteur tant convoité sous les yeux de la Brigade qui voit leur attention détournée par l'arrivée soudaine des marocains.
On the place, the survivor of the Guardia rushed to board the singer in front of the Brigade who sees their attention diverted by the sudden arrival of the Moroccans.



Finalement, c'est le choc sanglant...les marocains se précipitent avec leur baïonnette au canon par l'étroite ruelle et c'est le carnage...pas de prisonniers !
Finally, the bloody clash ... Moroccans rush with their bayonets through the narrow lane and it is the carnage ... no prisoners!



Mais le chanteur est toujours aux mains de la Guardia qui espère tirer son épingle du jeu.
But the singer is still in the hands of the Guardia who hopes to succeed at the game.


Le CNT se rue vers l'avant mais essuie des tirs en provenance de la Guardia toujours postée dans un bâtiment. Ils parviennent cependant à abattre le héros au moment où celui-ci tente de monter dans son véhicule. Ce dernier s'écroule au pied du camion, son dernier geste sera de pousser le chanteur à l'intérieur.
The CNT rushes forward but receives shots from the Guardia still posted in a building, nevertheless they manage to kill the hero just when it tries to get into his vehicle. He collapses before the truck, his last action was to push the singer inside.



Finalement, les Marocains fracturent les portes du camion blindé, liquident les deux mitrailleurs et emmènent le chanteur vers leur ligne, alors que la Legion prend position sereinement pour couvrir le repli rendant impossible toute poursuite. Voilà le chanteur engagé de force pour chanter l'hymne de la Legion à en perdre la voix...
Finally, Moroccans fracture the armored truck doors, kill the two gunners and take away the singer to their line, while the Legion is peacefully taking position to cover the withdrawal in order to avoid any possible poursuit. The singer is now committed by force to sing the anthem of the Legion until he loose his voice...





7 commentaires:

  1. Oui et la partie était franchement marrante en plus ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci de vos commentaires. Un CR assez difficile par manque de photos à certains moments et par le chaos qui régnait un peu partout...je m'excuse dès lors de mon inspiration parfois défaillante. Dans tous les cas, c'était une bonne partie très fun.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si tu as vu, mais ce message est publié deux fois !

    RépondreSupprimer
  4. Oups, merci. C'est lorsque j'ai fait des modifs du texte surement...désolé mais le mal est réparé.

    RépondreSupprimer
  5. Très bon rapport et belles photos .

    RépondreSupprimer